Eclosion d’un nouvel espace de vie à Crissier

5 novembre 2020 - Le nouveau quartier « Oassis » à Crissier est terminé : depuis le mois de mai, il accueille ses premiers résidents. Avec des aires de détente et un vaste parc, « Oassis » propose un environnement convivial, propice à la mixité sociale et générationnelle. Décryptage.

Eclosion d’un nouvel espace de vie à Crissier

« Oassis» - contraction des mots oasis et Crissier - comprend six immeubles de logements dotés de surfaces commerciales au rez-de-chaussée et regroupés en trois îlots s’ouvrant sur des jardins intérieurs. A la pointe sud du secteur, un septième immeuble, le plus haut de tous avec ses cinq étages, accueille des bureaux. Enfin, un pavillon abritant une Maison de quartier est érigé au centre d’un parc public de 3200 m2. Au total, ce sont 610 logements qui sont mis sur le marché (locatifs, en vente PPE et pour les seniors). Le maître d’ouvrage Patrimonium, ainsi que les architectes Bauart et KCAP, ont regroupé leurs compétences pour concevoir ce quartier innovant et durable. La construction a été confiée à l’entreprise totale Losinger Marazzi SA.

Choisir de vivre à Crissier a plusieurs avantages. Cette commune de 8200 habitants, située dans l’agglomération lausannoise, jouit des atouts de la métropole (mobilité, culture, sport, tourisme, etc.), tout en se positionnant comme un pôle commercial incontournable. A seulement dix minutes du centre-ville lausannois et à proximité immédiate de l’autoroute,

Crissier bénéficie en outre de nouveaux axes de mobilité dédiés au bus et aux pistes cyclables.

Urban living

A « Oassis », tous les logements proposés sont au bénéfice de standards de construction élevés et offrent de généreux espaces de vie. On trouve ainsi 454 appartements locatifs, du 1,5 au 4,5 pièces (dès CHF 760.-/mois, dont 85% sont déjà réservés).

Pour ceux qui souhaitent acquérir un bien, 56 appartements sont en vente PPE (du 1,5 au 4,5 pièces, dès CHF 270 000.-; derniers lots disponibles). Du rez au quatrième étage (bâtiment n°3), ces logements sont idéalement situés dans le quartier, en retrait des principaux axes routiers et donnant soit sur le grand parc, soit sur la cour de l’îlot, généreusement arborisée. Ils sont équipés d’une solution domotique ; un emplacement peut être réservé dans le parking souterrain (CHF 35 000.- en sus).

Les aménagements extérieurs sont conçus avec un soin particulier : les toits accueilleront des jardins potagers, tandis que surfaces plantées, aires de détente et parc public créeront un cadre de vie agréable. Les 2600 m2 de panneaux photovoltaïques contribueront à la production électrique du quartier. Les habitants profiteront ainsi d’une énergie verte et éco-responsable, au plus bas du prix du marché.

Tout pour les seniors

Le nouveau quartier accueille également une résidence senior de 100 logements (2,5 pièces et 3,5 pièces), incluant des prestations de service. Cette structure s’adresse aux personnes âgées ou à mobilité réduite, qui ont la capacité de vivre de manière indépendante. La formule est très prisée, puisqu’elle répond au double souhait d’autonomie et de sécurité. Elle permet le maintien de liens sociaux et la possibilité de rester le plus longtemps possible chez soi. Le rez-de-chaussée de l’immeuble comprend une garderie - qui favorisera les échanges intergénérationnels -, un salon de coiffure, un service de restauration et des espaces communautaires.

Un important pôle santé, occupant une surface de 1900 m2 répartie sur trois étages, est situé au sein même du bâtiment de la résidence senior. Les locataires pourront ainsi bénéficier d’un accès facilité à des soins et services médicaux, directement sur place. En partenariat avec les Cliniques de La Source, de La Lignière et Arsanté, ce pôle baptisé « Square Santé » dispose de plusieurs cabinets de médecine générale. Par ailleurs « un pôle médical » est dédié à deux pathologies majeures, à savoir l’obésité et les problèmes cardiovasculaires. Salles de radiologie, services ambulatoires de réhabilitation, d’éducation et de réadaptation font partie du complexe, tout comme des salles de soins et cabinets de diététiciens.

« Oassis » veille toutefois à ne pas devenir une cité-dortoir. Près de 15 000 m2 sont dédiés aux surfaces commerciales et administratives, dont plus de 60% ont déjà trouvé preneur. Le quartier accueillera de nombreuses enseignes, telles qu’épicerie, fitness, cafés-restaurants et boutiques. Cette offre commerciale sera complétée par des établissements parapublics (crèche, pharmacie, etc.).

Nul doute : ce secteur autrefois sans attrait est en train de se transformer en une véritable oasis de vie et de verdure!

par Véronique Stein

Article paru dans le Magazine immobilier.ch d’octobre 2020