Fondation René et Kate Block: septante-cinq millions d’investissement pour nos seniors!

12 juillet 2021 - Créée en 1969 suite au testament des époux René et Kate Block, la Fondation René et Kate Block (FRKB) est l’une des cinq Fondations immobilières de droit public (FIDP) genevoises. Elle s’adresse spécifiquement aux personnes âgées de plus de 65 ans disposant de revenus modestes, encore autonomes mais nécessitant un certain encadrement. La FRKB a pour but d’acquérir, de construire et d’exploiter des immeubles répartis à travers le canton. Découverte de ce pan de la réalité genevoise.

Fondation René et Kate Block: septante-cinq millions d’investissement pour nos seniors!

«Une dotation initiale a été effectuée par le couple Block, explique Florian Barro, président de la FRKB. Il s’agit de plusieurs immeubles sis rue de Bernex 340-342, ch. de Saule 103-107 et rue de Bourgogne 2, ainsi que de legs. Depuis, la FRKB s’est développée par acquisition et par ses propres constructions. Elle gère aujourd’hui 11 immeubles, soit 817 logements. Par ses activités, elle s’inscrit dans l’objectif de l’Etat de constituer un parc de logements d’utilité publique». Outre les rénovations et transformations, la FRKB mène une politique de prospection continue visant à de nouvelles constructions d’immeubles, ainsi qu’à l’implantation d’immeubles avec encadrement pour les personnes âgées (IEPA) au cœur de projets immobiliers promus par des partenaires publics et/ou privés (acquisitions clefs-en-main).

Ainsi, la FRKB cherche à acquérir des terrains, participe à des projets immobiliers en cours, mais aussi développe des partenariats, notamment avec les communes. Comme le précise Florian Barro, «la Fondation répond aux besoins définis par la Direction générale de la Santé (DGS), tout en cherchant à mettre en adéquation les propositions de logement avec les usages des seniors (selon les normes pour personnes à mobilité réduite). A noter que les quinze membres du Conseil de la Fondation, représentatifs des partis siégeant au Grand Conseil, sont désignés par l’Etat de Genève. Des Commissions dédiées sont consacrées aux questions immobilières, sociales, financières, etc., cela en synergie avec les quatre autres fondations immobilières HBM».

Logement social: amélioration du confort des habitants

L’encadrement des appartements est assuré par l’Institution genevoise de maintien à domicile (IMAD), laquelle offre un ensemble de prestations communes à tous les IEPA. Des services qui s’avèrent essentiels à la qualité de vie des personnes âgées: système de sécurité et d’appel à l’aide; accès à une grande salle polyvalente; activités communautaires (repas festifs, bricolage, gymnastique, chorale, conférences, sorties, films, etc.); permanence nocturne. Autre particularité des lieux, la présence d’un(e) gérant(e) social(e) en contact régulier avec les locataires, en leur proposant une assistance dans leur gestion administrative et en relayant des informations de prévention/santé. De plus, chaque appartement dispose d’un détecteur sur la porte d’entrée, qui informe le responsable de l’immeuble si elle n’est pas ouverte quotidiennement, permettant d’intervenir et de renforcer ainsi la sécurité des résidents. Pour être admis dans un appartement de la FRKB, les seniors doivent répondre à plusieurs critères comme ceux d’avoir atteint l’âge de l’AVS et de disposer de ressources financières modestes.

Parmi les grands chantiers menés par la Fondation: celui de l’immeuble au Lignon 50-53 sur le point d’être terminé; ses 144 logements ont été rénovés. «Selon un système de rocade, nous avons déménagé les locataires dans des appartements ‘tampons’ créés à cet effet, au sein même des bâtiments, car les personnes âgées concernées étaient très attachées à rester sur place, indique Sébastien Nicollet, vice-président de la FRKB. Les baignoires ont été remplacées par des douches, plus pratiques pour les personnes à mobilité réduite. In fine, nous avons opté pour une rénovation globale correspondant à 18 millions de francs de travaux». Remplacement des cuisines, mise aux normes énergétiques de l’enveloppe du bâtiment, optimisation du système de rafraîchissement, réfection des espaces communs, etc… tout a été remis à neuf! Une opération délicate, puisque la Cité satellite du Lignon fait partie du patrimoine protégé du canton; l’apparence de la façade extérieure (dite façade rideau) n’a ainsi pas pu être modifiée. Les boîtes aux lettres ont même été gardées à l’identique.

Autre opération d’envergure: la rénovation complète des immeubles 67-69 du Bois-de-la-Chapelle (Onex) qui va débuter en septembre prochain. Se trouvent également dans le pipe-line de la FRKB un nouvel immeuble en construction à la route de Meyrin 14, la surélévation de l’immeuble Bourgogne 2 (Servette) accompagnée de la rénovation thermique de sa façade et de la transformation des appartements, la surélévation de deux étages à la Promenade des Champs-Fréchets 14-16 (Meyrin). Ailleurs dans le Canton, la FRKB rénove Mont-Idée 59-61 (Thônex) en créant de nouvelles typologies d’appartements (3 pièces), particulièrement prisées par les seniors. À Plan-les-Ouates, en collaboration avec la Commune, un concours d’architecture donnera lieu à la construction d’un immeuble dont la volonté est de garantir une certaine mixité sociale.

Avec l’allongement de la durée de vie moyenne de la population, ces logements pour seniors avec encadrement social répondent à un besoin croissant. Entre habitation hors de toute structure et EMS, ils permettent de rester chez soi dans les meilleures conditions possibles.

Véronique Stein

Fondation René et Kate Block

www.fidp.ch/rene-et-kate-block