Prix du patrimoine paysager: la Fondation Etrillard et les parcs de demain

27 avril 2021 - Forte du succès de la première édition de son Prix du patrimoine paysager, la Fondation Etrillard prolonge cette aventure avec une ambition renouvelée. Elle poursuit sa mission en soutenant les projets les plus novateurs, désireux de donner un nouvel élan à un domaine en développant les axes clefs de la transition écologique.

Prix du patrimoine paysager: la Fondation Etrillard et les parcs de demain

La transition vers des paysages durables sera naturellement fondée sur les nouvelles pratiques agro-écologiques, de la permaculture à la gestion durable de l’eau ou des forêts. Destinées à penser demain, ces initiatives intégreront une dimension de sensibilisation du public, particulièrement des jeunes générations. Dans un même esprit d’ouverture, la Fondation a choisi de retenir, cette année, les programmes issus de zones rurales, mais également urbaines. Façon de rappeler à quel point les espaces de nature se révèlent essentiels, même au cœur des villes.

Un jury pluridisciplinaire

Pour cette deuxième édition, la Fondation continue de s’appuyer sur l’expertise de l’association Terre & Humanisme, pionnière de la transmission de l’agro-écologie en France. Les projets seront sélectionnés par un jury expert et pluridisciplinaire qui récompensera l’initiative la plus ambitieuse, à l’image de l’édition 2020. Celle-ci a distingué l’association Propolis et son programme de restauration des 180 hectares du parc de l’abbaye Notre-Dame de Bonnecombe, dans l’Aveyron (France), alliant revalorisation de la biodiversité, production agro-écologique et sensibilisation du public. Une parfaite illustration d’un engagement écologique réconciliant histoire et modernité. Qui peut se porter candidat? Tout propriétaire - public ou privé - d’un espace paysager situé en zone urbaine ou rurale, sur les territoires français et suisse, peut faire acte de candidature. Par espace paysager, la Fondation entend l’ensemble des éléments bâtis ou naturels qui forment un jardin, un parc, une forêt ou des terres agricoles; le tout devant présenter un intérêt paysager, écologique, historique, artistique ou architectural. Dans une volonté de transmission, ce domaine devra être ouvert au public de façon régulière ou ponctuelle et, a minima, lors de manifestations de sensibilisation à la préservation du patrimoine, de la nature et de l’environnement. Les projets devront, en outre, répondre à cinq critères: 1/ Les travaux seront entrepris dans une démarche de transition écologique, visant à préserver l’équilibre de l’écosystème. 2/ Ils seront en projet ou en phase de réalisation. 3/ Ils attesteront d’une réelle pérennité du nouvel équilibre écologique. 4/ Ils justifieront d’une stratégie de sensibilisation du public. 5/ Les candidats devront posséder l’exploitation pleine des lieux concernés.

Comment participer?

Élaborés avec Terre & Humanisme pour faciliter l’évaluation technique et paysagère des candidats, les dossiers sont à retrouver sur le site Internet de la Fondation Etrillard (www.fondationetrillard.ch), en cliquant sur «Prix du Patrimoine paysager et écologique - Fondation Etrillard». Ils seront déposés au plus tard le vendredi 11 juin 2021 à minuit, sur le site. Les projets seront évalués sur leur capacité à engager de nouvelles pratiques dans le cadre d’une transition écologique et permacole. Seront notamment salués l’insertion du projet dans l’esprit du lieu, la qualité artistique et paysagère de la composition, la gestion durable du site, l’apport du projet aux circuits de visite et à la sensibilisation du public, son ajustement aux moyens financiers envisagés. Le jury examine l’ensemble des dossiers reçus et établit une présélection de trois projets avant d’élire le lauréat. Les résultats seront annoncés au plus tard fin octobre 2021 (date précisée ultérieurement). La remise du prix se tiendra au Carrousel du Louvre à Paris, dans le cadre du Salon International du patrimoine culturel, dont la Fondation est partenaire. Le lauréat recevra une dotation de 30 000 euros et signera une convention avec la Fondation, régissant les modalités d’attribution de la dotation.

Octavia Kani