Un écrin unique en son genre

26 novembre 2020 - A seulement quelques mètres du centre de Pully, la promotion l’Ecrin des Roches propose quatre logements, distribués sur quatre étages. Les futurs propriétaires profiteront ainsi du privilège de vivre dans un appartement unique par niveau, à l’image d’une « maison urbaine ». Le luxe naturel et les détails de conception impeccables en font une adresse d’une rare distinction, dont la livraison est prévue courant 2021. Visite.

Un écrin unique en son genre

Avec ses quelque 18’500 habitants, Pully est une commune limitrophe de Lausanne, appréciée pour ses nombreux atouts : lac, quartiers de villas, espaces verts, vignobles, forêts, ruelles du Vieux-Pully, etc. Son accès est aisé, que ce soit en voiture, en train, en transports publics ou même en bateau (CGN) ; la commune est en outre largement dotée en réseaux de mobilité douce. Ses habitants disposent d’une vie culturelle riche (musées, théâtres, cinémas, etc.) et d’une offre sportive variée (piscines, plages, etc.). Enfin, Pully accueille sur son territoire des équipements scolaires publics et privés, de la crèche jusqu’au gymnase.

Style de vie inégalé

Comme son nom l’indique, l’Ecrin des Roches est situé au chemin des Roches, à quelques minutes à pied de la gare CFF, ainsi que des services et commerces du centre-ville. La résidence se trouve en lisière d’un quartier très arboré. La présence de cette végétation procure aux habitants une qualité d’habitat exceptionnelle dans un centre urbain. « L’Ecrin des Roches épouse la géométrie atypique de la parcelle,explique Raymond Schnegg, directeur de home+. La construction tire parti de la plate-forme supérieure du terrain, imaginée comme un belvédère. En découle un beau dégagement sur la ville et sur le paysage de l’Arc lémanique ».

La résidence comprend trois logements de 3,5 pièces ; un 2,5 pièces est conçu en attique, disposant d’une vaste terrasse (62 m2). Les surfaces habitables vont de 47 m2 à 93 m2. Les deux niveaux supérieurs peuvent être regroupés pour créer un duplex de 5,5 pièces (140 m2 habitables). De par son orientation optimale, chaque appartement traversant profite d’une exposition idéale, du lever au coucher du soleil. Les séjours/salles à manger s’ouvrent sur de généreuses terrasses (16 m2), situées en façade sud. Deux salles d’eau sont prévues par appartement. Le logement du rez-de-chaussée bénéficie en outre d’un jardinet de 75 m2. Un parking souterrain offre un accès direct aux appartements. Des caves et buanderies individuelles sont aménagées en sous-sol. L’Ecrin des Roches est adapté aux personnes à mobilité réduite ; un ascenseur dessert tous les niveaux.

Aménagements extérieurs soignés

L’accès à la résidence se fait en amont de la parcelle. Les habitants longeront un jardin d’accueil composé d’une placette ombragée et d’une surface en gazon fleuri, toutes deux agrémentées d’arbustes et de blocs de carrière. « Ces derniers, évocateurs du chemin des Roches, rempliront diverses fonctions : alors que certains blocs garderont leur aspect brut, procurant une touche esthétique, d’autres seront taillés de manière à servir d’assise, indique Raymond Schnegg. La placette d’accueil et le chemin d’accès, réalisés en béton bouchardé, font également écho à la texture de la roche, naturellement irrégulière ».

La composition du jardin d’accueil se veut d’une élégante sobriété. Les arbustes multi-troncs et les blocs de roche sont répartis sur un gazon fleuri accessible tout au long de la belle saison, créant ainsi de petits espaces ombragés, propices à la détente et à la contemplation.

Ecologie et patrimoine

La résidence est conçue dans le plus grand respect du développement durable. Les plantations privilégieront les espèces indigènes. La toiture du bâtiment sera végétalisée de façon extensive, de manière à favoriser la rétention de l’eau, le rafraîchissement urbain et la biodiversité. Les murs anciens présentant un intérêt historique ou paysager seront conservés dans le cadre de la construction. La production de chaleur sera assurée par une pompe à chaleur alimentée par des sondes géothermiques et distribuée à basse température. Cette solution favorise un rendement constant et uniforme, tout en réduisant la consommation d’énergie.

Des logements qui ont décidément tout pour plaire ! Leur prix varie entre CHF 875’000.- et CHF 1'375’000.- (CHF 2'250’000.- pour le duplex).

par Véronique Stein

Article paru dans le Magazine immobilier.ch de novembre 2020