La ville de Monthey

Les gens de Monthey ont l'esprit malicieux

En 2004, Bilan établissait Monthey comme l’un des paradis fiscaux où il fait bon vivre. Si le magazine relève cet avantage certain, le monde connaît peut-être Monthey pour la porte d’entrée du canton valaisan qu’elle incarne ou son carnaval annuel qui serait, selon certains, le plus grand de Suisse.

A Monthey, vivent des gens pas comme les autres. L’histoire veut que leur esprit malicieux soit le résultat de leur origine savoyarde. Les quelques 18'000 Montheysans aiment leur ville et leur région, et s’engagent à lui donner de la voix. Peut-être n’est-ce pas par hasard que la ville abrite en son sein la radio régionale chablaisienne !


Bien qu’un peu éloignée des voies stratégiques, elle se dévoile dans sa capacité à jouer des traditions. Au vieux pont en bois qui a vu défiler les troupes de Napoléon, à la rue historique du Bourg-aux-Favre, Monthey allie son rôle précurseur dans l’industrie chimique et les nombreuses initiatives des jeunes de la Ville.


Ainsi, un nouveau festival de Blues a vu le jour en 2016, rejoignant les institutions culturelles de la région, le Crochetan, le Hic et Nunc Festival, le Kremlin ou encore le Malévoz Quartier culturel, où cohabitent un hôpital psychiatrique séculaire et de la culture ! Peut-être est-ce lié à son histoire, peut-être est-ce sa position géographique entre Vaud et Valais, Monthey se veut une ville ouverte, une ville de tolérance.

Moments de vie